Le disque dur est un support indispensable pour stocker massivement des données. Bien que les disques SSD commencent aussi à se faire connaître, le disque dur demeure le plus économique. Mais il faut savoir l’utiliser et comprendre son fonctionnement pour pouvoir l’utiliser pour la récupération de données perdues sur disque dur.

Fonctionnement d’un disque dur

Il existe trois types de disques durs, mais le plus connu est le disque dur classique mécanique. Composé d’un ensemble de plateaux circulaires coaxiaux, ce type de disque dispose d’une couche de matériau magnétique qui permet l’enregistrement de données. Il faut savoir que les données sont organisées en cercles concentriques. Elles sont donc inscrites de la périphérie du disque vers le centre. Par ailleurs, les disques durs sont dotés de plusieurs caractéristiques tels que le taux transfert, le temps de latence, la mémoire cache, la capacité de stockage et bien d’autres encore. Il est important de prendre en compte tous ces éléments lors de l’achat d’un ordinateur. Toutefois, il existe aujourd’hui des disques durs externes qui permettent de faciliter la récupération de données. Fonctionnant à la norme USB, leur débit théorique est de l’ordre de 600 Mo/s 1.2Go/s. Grâce à ces nouveaux périphériques, la récupération de données perdues sur disque dur est largement facilitée.

Disque dur : Comment ça marche ?

Les différentes caractéristiques d’un disque dur

Les disques durs sont dotés de plusieurs caractéristiques, mais le taux de transfert fait partie des plus importants. Il s’agit de la quantité de données que le disque dur peut lire et écrire en un temps déterminé. Il est généralement exprimé en mégaoctets par seconde. Exprimé en millisecondes, le temps d’accès correspond au temps que le disque met pour répondre à une requête de lecture ou d’écriture. Etant l’un des plus connues, la mémoire cache permet de conserver le données que le disque utilise le plus souvent afin d’améliorer les performances. Etant également l’une des caractéristiques les plus importantes, la capacité de stockage correspond à la capacité du disque à stocker des données. Elle varie aujourd’hui de 500 Mo à 4 To. Il est nécessaire de prendre en compte toutes ces caractéristiques lors de l’achat d’un disque dur, car c’est ce qui va conditionner sa performance. La multiplication des matériels de stockage permet aujourd’hui de faciliter la récupération de données perdues sur disque dur. Il faut néanmoins savoir choisir son disque pour profiter de leur performance et de leur qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *